Tribune

LES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE « ALLIANCE POUR LE FINISTÈRE »

Un an de mandat pour faire bouger le Département

Il y a un an les Finistériennes et les Finistériens nous confiaient les responsabilités au Conseil départemental. L’objectif du Président Maël de Calan était clair : agir vite, agir mieux, agir pour le plus grand nombre.

Dans les domaines de compétences du Département, des grands plans d’actions ont été lancés : Plan Handicap ; Plan d’action pour les Assistants Familiaux ; Plan d’action RSA ; Pacte Finistère 2030 d’aide aux territoires ; Plan 500 000 arbres ; Dispositif d’aide aux associations sportives ; Candidature des enclos paroissiaux au Patrimoine Mondial de l’UNESCO… Tous ces plans sont dotés d’actions très concrètes et de financements. En ce qui concerne le Handicap, priorité du mandat, le Département engage 14 millions d’euros supplémentaires et l’État mobilise 5 millions d’euros pour le soutenir. Aujourd’hui, grâce à ces actions lancées très rapidement, les résultats sont là.

Tout ceci n’aurait pas été possible sans les agents du département qui réalisent, chaque jour, un travail formidable au service du Finistère. Nous leur redisons notre honneur de travailler à leurs côtés et les remercions pour leur mobilisation.

Depuis le 1er juillet 2021, la majorité départementale, conduite par Maël de Calan est au travail. Elle agit avec force dans l’intérêt de tous, et, comme il reste beaucoup à faire, elle continuera d’agir ainsi durant les 6 prochaines années.

Contact

LES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE « FINISTÈRE ET SOLIDAIRES »

Redonnons confiance !

La dernière élection présidentielle a vu la réélection d’Emmanuel Macron, permise grâce à la responsabilité des Français qui ont fait barrage à l’extrême droite. Néanmoins, le front républicain s’essouffle avec une montée des populismes, du rejet de l’autre et de la défiance toujours plus grande envers les responsables publics. Ce climat démontre le sentiment d’abandon croissant chez nombre de Français. Face à ces maux, il est urgent de renforcer les services publics.

Portés par nos valeurs humanistes, d’une gauche sociale, écologiste, républicaine et européenne, nous sommes convaincus que les services publics sont le ciment de notre société. Pour les améliorer, les élus doivent impérativement associer les habitants et la société civile. Aujourd’hui nous sommes inquiets d’apprendre que des partenaires historiques du Département ont le sentiment de ne plus être entendus et respectés. Cela témoigne d’une nouvelle méthode dont nous dénonçons la déconnexion avec les acteurs de terrain et le quotidien des Finistériens. Une nouvelle fois : Ne confondons pas vitesse et précipitation !

Contact

LES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE « Finistère d’Avenir »

Protection et non urbanisation effrénée

Lutte contre la sécheresse, atteinte du bon état des cours d’eau, littoral à protéger et à préserver, voilà nos enjeux en matière d’assainissement. Le soutien financier des collectivités par le Département, 210 M€ pour l’assainissement collectif et les réseaux d’eau potable, doit impérativement aller vers la réhabilitation et l’entretien de l’existant et non pas vers une urbanisation effrénée. Le Département doit fixer des limites : pas de financement si le projet local prévoit une extension de réseau impactant l’environnement. Et réduction d’autant de l’enveloppe du pacte Finistère 2030.

Contact

LES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE « Autonomie et Régionalisme »

L’autonomie, la solution aux problèmes

Crise du logement, déserts médicaux, transports, enseignement du breton, environnement… la solution aux problèmes quotidiens des Bretonnes et des Bretons n’est, sur de nombreux dossiers, ni à Paris ni à Bruxelles. Elle est ici, au plus proche des gens, du terrain. Le Conseil régional vient de voter un vœu demandant à l’État d’entamer des discussions pour définir un modèle d’autonomie pour la Bretagne. C’est la voie du bon sens et de la raison. Unissons-nous pour que Paris ne fasse pas la sourde oreille.

Contact

  • Corinne NICOLE et Philippe GUILLEMOT
  • Groupe Autonomie et Régionalisme