Brezhoneg

langue bretonne

Ar fest-noz : ene Breizh

Piv ne anav ket ar fest-noz e Breizh, hiriv an deiz  ? Deuet eo, e berr amzer, da vout brudet ken-ha-ken e Frañs hag er bed zoken, goude ma voe disklêriet « glad dizanvezel » dek vloaz zo gant an Unesco. Ur fest eo, da noz, (ar fest-deiz a c'hoarvez kentoc'h goude merenn, d'an abardaez) e-lec'h m'en em vod tud a-bep seurt oad, a-bep seurt metoù sokial, evit dañsal, selaou sonerezh peotramant gwelet kamaraded, paneveken. A-leizh a zañsoù, a ganaouennoù hag a donioù disheñvel zo, diouzh an terouer e Breizh. Evit an dañsoù, ar re goshañ eo ar re e kelc'h pe e linenn. An dañsoù a dri pe bevar a vije degouezhet en XIXvet kantved, hag an dañsoù a zaou, kof-ha-kof, en XXvet kantved. Dañsal, kanañ ha seniñ muzik a raed evit an eureudoù, ar pardonioù pe ar foarioù gwechall. Gant ar vodernelezh en XXvet kantved e zeas tost da netra an hengoun-se. Dre chañs en em lakas un toullad tud entanet gant sevenadur Breizh da zastum ar glad dizanvezel-se, war-lerc'h an eil brezel bed. Hag a-drugarez dezhe, da Loeiz Roparz ha d'e vignoned, e teuas war-wel ar fest-noz e-giz m'e anavomp bremañ. Ur fest publik, war ar maez en ur c'hrañj pe e kêr, e sal festoù ar gumun. N'eus ket ezhomm bout un dañser-ez ampart evit fiñval, pe lammat, war ar plañchod. Alies-mat e tesker en ur sellet ouzh ar re all hag en ur selaou ar sonerezh hag ar c'han. War-lerc'h ur sizuniad labour, n'eus ket gwelloc'h evit ur fest-noz evit kaout startijenn en-dro. An dañsoù a-stroll a zegas d'an nen nerzh, eürusted ha peoc'h diabarzh. N'eus ket 'met gwelet dremmoù an dañserien, ur mousc'hoarzh bras war o beg  ! Siwazh, ar bloavezh 2020 hag ar c'hovid a voe ur vallozh evit ar fest-noz. Difennet e voe ouzh an dud da zañsal abalamour n'halled ket en em douchañ ken. Nebeut ha nebeut e aozer festoù-noz en-dro koulskoude, ken plijus ha pouezus int evit ar Vretoned. Un tamm eus o ene ha eus ene Breizh.

Traduction

Qui ne connaît donc pas le fest-noz ? Celui-ci est devenu, en très peu de temps, extrèmement célèbre en France et dans le monde, après qu'il ait été déclaré patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco, il y a de cela 10 ans. Un fest-noz, cela se passe en soirée et dans la nuit (le « fest-deiz » est son équivalent de jour) et comme son nom l'indique, c'est une fête pendant laquelle se rencontre des gens de tous âges et de tous milieux sociaux. Ils viennent pour danser, écouter la musique et les chants ou tout simplement rencontrer des amis. Il existe une très grande variété de danses, de musiques et de chants traditionnels, selon le terroir breton. Concernant les danses, les plus anciennes sont celles qui se pratiquent en cercle ou en ligne. Les danses à trois ou à quatre auraient fait leur apparition en Bretagne au XIXe siècle, les danses en couple au XXe siècle. Autrefois, on dansait, chantait et jouait pour les fêtes et événements, comme les mariages, pardons et foires. Mais la modernité d'après guerre a bien failli avoir raison des anciens usages culturels. C'est grâce à un groupe de passionnés du centre Bretagne, Loeiz Roparz et ses amis, qui se sont réapproprié le fest-noz et l'ont popularisé, que nous le connaissons dans sa forme actuelle. Le fest-noz est une fête publique se déroulant le plus souvent dans un hangar ou dans une salle communale. Nul besoin d'être bon danseur pour entrer dans une ronde. Il suffit le plus souvent de bien regarder les autres et de se faire bercer par le rythme de la musique et des chants. Rien de tel qu'un fest-noz, après une semaine de travail, pour se réénergiser. Les danses de groupe apportent ondes positives, bonheur et paix intérieure. Il suffit d'observer les visages des danseurs, un grand sourire au coin de leur bouche ! L'année 2020 et la crise du Covid-19 ont causé du tort aux festoù-noz. Il était en effet interdit de se réunir pour danser, et même de se toucher. Petit à petit toutefois, de nouveaux festoù-noz sont organisés en Bretagne, tant ils sont chers aux Bretons. Une partie de de leur âme et de celle de la Bretagne, sans aucun doute.

Mots clés

Le « fest-noz » (« fête de nuit » en breton) est reconnu comme patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco en 2012. Une belle reconnaissance, alors qu'il a failli disparaître des usages après la deuxième guerre mondiale. Cette fête si caractéristique de l'âme bretonne a été remise au goût du jour par Loeiz Roparz et ses amis. On y danse en cercle, en ligne, à trois, à quatre ou à deux. On y écoute de la musique ou des chants traditionnels, encore aujourd'hui malgré une année 2020 difficile.

Muioc'h a ditouroù / + D’INFOS

www.tamm-kreiz.bzh

vocabulaire

Le Fest-noz

Vous allez au fest-noz ce soir  ? Est-ce un fest-noz à la ferme (war ar maez) ou un fest-noz de ville (e kêr)  ? Une fois votre entrée payée (ar mont e-barzh), enlevez veste et gros pull (chupenn ha stammenn dev). Il fait souvent très chaud (alies e vez tomm-berv) à l'intérieur des salles de danse, selon le nombre de danseurs (an dansourien) et la musique ou le chant (ar sonerezh pe ar c'han) qui vont de pair. Certaines gavottes (kavotennoù zo) peuvent tourner très vite, des kost-ar-c'hoad ou des plins peuvent durer une éternité (a c'hall padout ur viken). Vous êtes assurés de mouiller votre chemise (gleb e vo ho hiñviz / roched)  ! D'autres danses sont plus calmes (dañsoù siouloc'h zo) bien sûr. L'an dro ou le rond de saint Vincent (rond Sant Visant) vous permettront de récupérer (diskuizhañ) un peu. Vous pourrez toujours vous restaurer (debriñ ha evañ) à la buvette. On y sert toujours de l'eau (dour), de la bière (bier) ou du cidre (sistr). Vous laisserez-vous tenter (temptet e voc'h  ?) par une crêpe sucrée (ur grampouezenn zous)  ? Peut-être qu'alors vous rencontrerez un ami (ur c'h/g-amarad-ez) et profiterez de cette occasion pour bavarder (kontañ kaoz) joyeusement. Vous retrouverez sur scène (war al leurenn) votre groupe préféré (ho strollad muiañ karet) ou un duo de chanteurs (un daouad kanerien) que vous adorez. Une valse ou une scottish a démarré, il vous faut trouver un cavalier (ur c'havalier/gavalierez) pour cette danse à deux (un dañs kof ha kof)  !