Pays de Cornouaille

Filière pêche

Le département investit pour la pêche

Jeudi 8 juillet, le président du Département Maël de Calan s’est rendu au Guilvinec à la rencontre des acteurs de la filière pêche. Il était accompagné des vice-présidents Nathalie Carrot-Tanneau, maire de Treffiagat, et Stéphane Le Doaré, maire de Pont-l’Abbé.

Les élus se sont rendus à la criée peu après 5 h du matin, où ont débuté depuis septembre 2020 des travaux d’isolation et de refonte des installations frigorifiques portés par la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Bretagne ouest, concessionnaire. Les travaux extérieurs portés par le Syndicat mixte des ports de pêche-plaisance de Cornouaille démarreront cet automne. Ils sont destinés à adapter les espaces aux besoins de l’activité, améliorer les conditions de travail et la prise en compte environnementale. Les élus ont ensuite échangé avec les acteurs de la filière pêche (CCIMBO, comité des pêches, représentants des métiers de la pêche et de la construction navale) sur leurs besoins et les enjeux liés au Brexit.

Le soutien réaffirmé du Département à la filière pêche

La visite du président du Département au Guilvinec, en juillet dernier, s’inscrit dans la volonté du nouvel exécutif départemental de faire de l’action économique du Finistère l’un des piliers de son action. Cette volonté se traduira notamment par l’investissement dans le développement d’infrastructures essentielles à la pêche.

Aujourd’hui, le soutien du Conseil départemental à la filière pêche se fait principalement par sa contribution au Syndicat mixte des ports de pêche-plaisance de Cornouaille (SMPPPC) auquel il a transféré sa compétence portuaire. Depuis le 1er janvier 2018, le Syndicat mixte est l’autorité portuaire des sept ports de pêche-plaisance de Cornouaille (Douarnenez (Rosmeur), Audierne, Saint-Guénolé - Penmarc’h, Le Guilvinec - Léchiagat, Lesconil, Loctudy - Ile-Tudy, Concarneau, partie pêche-plaisance). Le syndicat aménage, entretient et gère les ports dont il a la compétence. Le soutien du Département se fait à travers les contributions statutaires du syndicat (7,7 millions d'euros par an pour le Département, 1 million d'euros par an pour la Région, 700 000 euros par an pour les intercommunalités membres).

Le Département contribue au pilotage de la politique régionale de la pêche à travers son engagement au sein du groupement interportuaire « Pêche de Bretagne », instance de coopération régionale pour optimiser et développer le système des ports de pêche de Bretagne et valoriser la pêche bretonne. Il est également engagé dans le suivi du FEAMP (fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche).

Mots clés

Le Finistère, partenaire des Assises de la pêche et des produits de la mer

Les Assises de la pêche et des produits de la mer, principal rendez-vous annuel des décideurs publics et privés de la filière pêche (production, transformation et distribution), se tiendront les 18 et 19 novembre à Saint-Pol-de-Léon. Le Département du Finistère est partenaire de l’édition 2021 et sera présent à ce rendez-vous aux côtés des acteurs de la filière.