Pays de Morlaix

Recyclerie

Le Repair, la seconde vie des matériaux

La recyclerie Le Repair à Pleyber-Christ œuvre pour favoriser le réemploi de matériaux issus principalement d'entreprises du Pays de Morlaix.

Quand on rentre dans la recyclerie Le Repair, créée il y a un an à Pleyber-Christ, on est immédiatement surpris par ce qui est mis en vente. Ici, pas de bibelot, de vêtement, de meuble… comme dans la plupart des recycleries, mais du matériel de plomberie, d'électricité, de la peinture, des chutes de tissus, des radiateurs, des fenêtres, de l'isolant, du mobilier professionnel… « Le Repair est l'une des premières recycleries de matériaux de Bretagne. Notre activité est basée sur la collecte de déchets qui proviennent essentiellement des entreprises et que nous revendons ensuite aux particuliers, aux auto-constructeurs, aux bricoleurs, aux artistes… notre objectif étant de favoriser le réemploi et d'offrir la possibilité d'accéder à moindre coût à des matériaux  », explique Damien Le Magoariec, l'un des quatre amis à l'initiative du projet et salarié de l'association.

Des gisements de matières à valoriser

Pour alimenter les rayons de la recyclerie, l'équipe constituée de six salariés s'adresse d'abord aux entreprises. «  Environ 70 % des déchets générés en France proviennent du domaine de la construction et du BTP », précise le responsable. Elle leur propose un diagnostic ressources qui permet d'identifier le gisement de matières à valoriser. Elles n'ont plus ensuite qu'à déposer les matériaux identifiés à la recyclerie ou à demander qu'on vienne les collecter. Autre source d'approvisionnement, la déconstruction sélective. Avec l'aide d'un professionnel du bâtiment, l'équipe peut effectivement se charger de chantiers de déconstruction. Ainsi, dernièrement, elle a travaillé sur une maison à pondalez à Morlaix. «  C'est passionnant de déconstruire car cela permet de comprendre comment cela a été bâti. De plus, on a accès à des matériaux anciens qu'on ne retrouve pas ailleurs.  »

Un lieu de transmission des savoir-faire

Au-delà de la vente, Le Repair se veut aussi un lieu de questionnement sur nos modes de consommation et un lieu de transmission des savoir-faire. Ainsi, à l'intérieur du hangar de 2 500 m², les salariés et des bénévoles ont construit un espace atelier de 250 m² pourvu de machines-outils que chacun pourra utiliser librement moyennant un abonnement.

« Ce lieu accueillera des stages de formation, des ateliers de création de mobiliers et d'objets fonctionnels, des résidences d'artistes. Ces derniers, plasticiens, designers, ingénieurs, trouveront là un espace pour expérimenter, créer des œuvres et pourquoi pas de nouveaux matériaux  », souligne Damien Le Magoariec.

PAROLE D'ÉLUE : Viviane Bervas, Vice-présidente en charge de l’économie circulaire, Canton de Landerneau

« Grâce aux innovations de nos entreprises et aux efforts de chacun, le Finistère regorge d’initiatives qui font émerger un département plus durable. Le Conseil départemental encourage ces initiatives notamment celles relatives à l'économie circulaire qui permet de préserver nos ressources et transformer nos déchets en produits utiles. »