Pays de Centre Ouest Bretagne

Sortie nature

au pays des korrigans et de l'Ankou

Si vous voulez entendre battre le cœur des monts d'Arrée, les balades de l'association ADDES à Botmeur sont faites pour vous. Rencontre avec Youenn Daniel, l'animateur nature.

« Savez-vous que la nuit précédant le premier jour de l'an celtique, c’est-à-dire le 1er novembre, les vivants peuvent rencontrer les âmes de leurs morts, que l'Ankou peut se rendre visible au commun des mortels  ? Savez-vous aussi que dans le Yeun Elez vit le petit peuple des korrigans  ?  »

Youenn Daniel est animateur nature au sein de l'association ADDES à Botmeur dans les monts d'Arrée et lorsqu'il emmène un groupe sur ces terres sauvages, nul n'oserait le contredire, tant son récit semble vrai.

« On ne va jamais au fond de la tourbière, car là-bas, c'est le domaine des poulpiquets, ces lutins malfaisants », poursuit-il comme pour finir de nous convaincre qu'en ce pays, les légendes prennent parfois le dessus sur la réalité.

Si le Yeun Elez est une terre de légendes, c'est aussi un milieu exceptionnel avec ses marais, sa grande tourbière où poussent les ajoncs et la bruyère. En s'y promenant, on peut croiser renards, chevreuils et avec un peu de chance, le long de l'Elez et ses ruisseaux, apercevoir des traces des castors réintroduits il y a cinquante ans à l'époque de la création du Parc naturel régional d'Armorique.

Des sorties pour chaque public

Pour percer quelques secrets de ce territoire hors du temps, l'ADDES propose tout au long de l'année des balades.

« Il y a des sorties pour chaque public. Il y en a spécifiquement à destination des enfants, d'autres pour les familles et certaines pour les adultes. Elles ne sont jamais très longues en distance mais elles sont denses et durent entre deux et trois heures », précise l'animateur.

Entre les randos contées pour les enfants où un vrai korrigan vient à leur rencontre, la rando des sommets qui mène les groupes en haut du Tuchenn Kador pour balayer du regard un panorama à 70 kilomètres à la ronde ou la rando du soir sous les étoiles à la nuit tombée, il y a l'embarras du choix.

Et puis il y a aussi la rando du petit matin où l'on part une demi-heure avant le lever du soleil pour le voir apparaître en haut de la montagne. Et lorsque l'on redescend, un solide petit-déjeuner avec des bons produits locaux attend les randonneurs.

« J'invite vraiment tout le monde à venir découvrir les monts d'Arrée, mais attention, vous risquez de ne plus avoir envie de repartir  », sourit Youenn Daniel.

J'invite vraiment tout le monde à venir découvrir les monts d'Arrée, mais attention, vous risquez de ne plus avoir envie de repartir.

+ D’INFOS SUR

www.arree-randos.com