Pays de Cornouaille

Ports de pêche de Cornouaille

Des travaux importants en 2021

Le Syndicat mixte des ports de pêche-plaisance de Cornouaille et son concessionnaire la CCIMBO (Chambre de commerce et d’industrie de Bretagne occidentale) ont présenté le programme 2021 des travaux sur les ports.

Au port du Guilvinec, la construction de l’extension de la criée de 250 m2 commencera à l’automne. Le montant total de l’opération de modernisation de la criée s’élève à 10,1 millions d'euros HT dont 4,2 millions d'euros HT concernent le gros œuvre porté par le Syndicat mixte et 5,9 millions d'euros HT de travaux portés par la CCIMBO. À Concarneau, les travaux de remise en état des sols de la criée et des magasins de marée démarreront début 2021. Le montant total de l’opération de restructuration et modernisation s’élève à 12,5 millions d'euros HT dont 7,750 millions d'euros HT pour le gros œuvre porté par le Syndicat mixte et 4,825 millions d'euros HT de travaux portés par la CCI.

Le Syndicat mixte procédera également en 2021 au dragage d’entretien du chenal d’Audierne et à la réfection du chemin de halage. À Loctudy-Île Tudy, il réalisera le désensablement du chenal et la réfection de la cale du port. Au Guilvinec, il remplacera également les équipements du quai du Faoutès et du quai de l’élévateur.

Voie verte Quimper Pluguffan

Une consultation publique

Le Conseil départemental du Finistère porte un projet de reconversion de l’ancienne voie ferrée Quimper-Pluguffan en voie verte. Sa mise en service est prévue en 2024. Une consultation publique vient juste d’être réalisée.

Le projet de voie verte sur l’ancienne voie ferrée Quimper -Pluguffan est un itinéraire de 9 kilomètres. Il débutera à Quimper, rue de Bournazel (à l’est du Cinéville), traversera les quartiers de Terre Noire, Kerlan Vihan et Prat ar Rouz, et desservira l’est de Pluguffan, avant de rejoindre la voie verte déjà existante entre Ty Lipig et Pont-L’Abbé. Soit un itinéraire global d’une vingtaine de kilomètres. Il sera à usage exclusif des circulations douces : piétons, personnes à mobilité réduite, cyclistes, utilisateurs d’engins de déplacement personnel non motorisés.

Une consultation publique a été organisée sur le sujet du 7 au 31 décembre 2020. Elle s’est déroulée à distance, à partir d’une présentation du projet accessible sur les sites internet du Conseil départemental, de Quimper Bretagne Occidentale, de la ville de Quimper et de la ville de Pluguffan, partenaires du projet. L’objectif de ce recueil de contributions était d’éclairer les collectivités quant aux choix à faire et aux éventuelles adaptations à mettre en œuvre. 99 courriels d’observations et de questions ont été adressés et deux échanges téléphoniques réalisés.

Le montant total du projet est de 2 960 000 euros HT. Lauréat de l’appel à projets national 2020 « Fonds mobilités actives – continuités cyclables », il sera subventionné à hauteur de 446 800 euros par l’État.