Tout commence En Finistère

attractivité

bien manger, un art de vivre en Finistère

Finistère 360°, l'agence d'attractivité du Finistère, a souhaité valoriser cette année le bien manger dans le département : un véritable art de vivre en Finistère, grâce aux producteurs, professionnels des métiers de bouche, cuisiniers, restaurateurs, artisans des arts de la table… Dans le cadre de cette année thématique, les ambassadeurs de la marque Tout Commence en Finistère ont décidé de mettre les algues à l'honneur, au naturel ou cuisinées.

« Mangez bien en Finistère », une exposition singulière de Nicolas Boutruche

Nicolas Boutruche est un photographe à l'univers singulier. Il aime regarder au-delà des apparences, nous embarquant dans un monde onirique qu'il compose à partir de dizaines de clichés.

Pour l'exposition « Mangez bien en Finistère », il est allé à la rencontre de quinze acteurs économiques qui agissent chaque jour pour une alimentation de qualité. Il nous propose des versions inattendues et insolites de leur métier. Les visuels seront présentés en avant-première au Salon international de l'agriculture à Paris puis publiés progressivement sur les réseaux sociaux.

L'exposition sera ensuite visible lors de manifestations comme Agrideiz, Cornouaille Gourmand, ou encore les Fêtes maritimes de Brest.

Deux questions à Delphine Le Maout, Chargée de marketing relationnel au sein du Pôle éditorial & marques de Finistère 360°

Les ambassadeurs ont choisi les algues pour leur année thématique. Pourquoi ce choix  ?

Les algues sont apparues tout de suite comme une évidence pour les ambassadeurs. C'est un aliment intéressant à travailler que l'on trouve en quantité en Finistère. Le groupe va pouvoir s'appuyer sur les conseils de certains ambassadeurs experts en la matière.

Quelles sont les actions qui vont être mises en place  ?

Deux actions phares sont prévues. La première est la création d'un livret d'informations et de valorisation sur les algues avec des photos de haute qualité*. La deuxième** est un concours pour créer une recette de crêpes et un biscuit aux algues dans le cadre d'un circuit en six escales. Nous apporterons aussi une attention particulière aux enfants avec des actions spécifiques.

*La création du livret est pilotée par Domitille Langot, rédactrice/styliste culinaire (voir portrait ci-contre)

** Le circuit des algues est piloté par Anne-Laure Jarry, directrice de la Biscuiterie Le Goff (voir portrait ci-contre)

Le Pass Mon Finistère, des expériences inédites pour les internautes

Vivre le Finistère intensément, c'est ce que propose le Pass Mon Finistère à partir du mois d'avril pour les internautes qui fréquentent le site Tout Commence en Finistère. Les visiteurs pourront vivre gratuitement des expériences inédites, participer à des ateliers de cuisine, faire des visites, gagner des cadeaux, télécharger des documents iconographiques, bénéficier de bons plans locaux…

Le Pass sera accessible depuis la page d'accueil du site où une inscription sera nécessaire. Ensuite, il suffira de réserver une place pour un événement.

+ D’INFOS SUR 

www.toutcommenceenfinistere.com

  

domitille et michel langot

Inspirateurs culinaires

Oursins sur leur lit de chou-rave, chou romanesco dans son habit de fougères… Voici quelques- unes des compositions de la rédactrice-styliste Domitille Langot et son mari photographe. Bienvenue dans l’univers de ces passionnés de compositions végétales.

Domitille et Michel Langot ont travaillé pendant vingt ans dans la pub à Paris, avant de réaliser des livres de cuisine. Elle écrit et met en scène produits et recettes, tandis qu’il les photographie avec talent. Leur 37e ouvrage doit sortir prochainement.

Depuis quatre ans, ils vivent dans le Finistère. Michel, amateur de pêche et de voile, était un habitué des vacances familiales en Bretagne. « L’idée de nous y installer s’est donc imposée. » En parallèle des livres, Domitille anime un blog de cuisine. « Locavore et attachée au respect de la saisonnalité, je veux remettre les légumes au goût du jour, montrer qu’ils sont à la fois beaux et délicieux  ! Et ici, on a ce qu’il faut toute l’année, avec beaucoup plus de variétés qu’il y a vingt ans, locales et bios. » Sur son compte Instagram, de belles photos de compositions culinaires colorées sont suivies et commentées par près de 6 000 followers. Une savoureuse manière de s’inspirer, pour bien manger  !

Biscuiterie finistérienne

à la conquête du monde

À Morlaix, la Maison Le Goff fabrique des biscuits depuis 1950. Reprise en 2019 par Bio Conquête, elle trouve un nouveau souffle.

Connaissez-vous la biscuiterie Le Goff  ? Si vous n'êtes pas de Morlaix et sa région, c'est peu probable et pourtant  ! Vous avez certainement déjà mangé leurs produits car l'entreprise fournit, depuis de nombreuses années, les marques repères de plusieurs enseignes. L'entreprise familiale créée par Yvette Le Goff en 1950 fut aussi la première à distribuer dans toute la France les gâteaux bretons.

En 2019, la biscuiterie a été reprise par Bio Conquête, un groupe d'exploitations agricoles et d'usines agroalimentaires bio. Objectifs affichés, créer une marque Madame Le Goff, proposer très prochainement des gammes bio, des recettes salées avec des algues, ouvrir une boutique en plein cœur de Morlaix et développer l'activité à l'international. « Nous avons déjà des perspectives très intéressantes au Japon et au Canada », se réjouit Marie-Laure Jarry, la directrice.

Pour assurer ce développement, la directrice sait qu'elle peut compter sur les salarié-e-s qui ont tous plus de vingt ans d'ancienneté dans l'entreprise : « Il y a ici une véritable culture de l'engagement, de l'effort et du travail. Il y a un également un véritable savoir-faire en pétrissage. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut revendiquer notre appartenance au Finistère et valoriser les valeurs de ce territoire. »