Tribune

LES CONSEILLER.E.S DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE « FINISTÈRE ET SOLIDAIRES »

Contribution au Grand Débat National

Au cours d’une séance exceptionnelle le 4 mars dernier, Nathalie Sarrabezolles a présenté l’expression ambitieuse de notre majorité sur les quatre thèmes du débat : organisation de l’État et des services publics, fiscalité et dépenses publiques, démocratie et citoyenneté, transition écologique.

Notre collectivité constitue un niveau pertinent pour exercer les missions de chef de file des solidarités aussi bien humaines que territoriales. Mais nous voulons aller plus loin dans la décentralisation en matière d’action sociale, de politique du handicap, d’insertion et de logement… Il est aussi indispensable de réformer la fiscalité locale, afin, notamment, d’assurer la pérennité des dépenses assumées par le Département pour le compte de l’État et, pour partie, non compensées.

La présence équilibrée, tant par la diversité que par le caractère de proximité des services à la population est une demande forte dans notre Pays. L’État et le Département, ont élaboré un schéma d’amélioration de l’accessibilité des services au public. Celui-ci doit répondre aux besoins de nos concitoyen.ne.s et ne pas s’amoindrir sous le dogme de la réduction des dépenses publiques. L’amélioration de la vie démocratique passe par le développement de l’engagement citoyen. Le Département l’intègre déjà dans la définition et la mise en œuvre de ses politiques publiques mais il nous faut innover en tenant compte des nouvelles formes d’expressions et d’interventions citoyennes.

Enfin concernant la transition écologique, notre Département a un rôle important à jouer dans l’approche environnementale de l’ensemble de ses politiques pour activer durablement les leviers du changement. Nous veillerons à la mise en œuvre d’un modèle plus durable, qui lie priorité écologique et impératif de justice sociale.

Vous pouvez accéder à la contribution du Conseil départemental : www.finistere.fr

Contact

LES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE « ALLIANCE POUR LE FINISTÈRE »

Centre national des phares de Brest : n’y a-t-il pas plus urgent à financer ?

Les politiques sociales, priorités du Département, coûtent cher. La prise en charge des personnes âgées, la dépendance, l’insertion, le handicap manquent de moyens car les besoins augmentent.

Nous dénonçons le fait que la majorité socialiste ne réalise aucun effort de gestion ni aucune économie pour dégager des marges de manœuvre.

Elle-même se plaint d’une équation budgétaire difficile à résoudre.

Pourtant, comme si l’argent coulait à flots, elle a débloqué 8,5 millions d’euros pour financer un établissement culturel sur le port de Brest :

  • 7,4 millions pour l’antenne brestoise du centre national des phares et balises
  • 1,1 million pour le pôle de conservation

On ne sait pas si l’État contribuera au financement de ce centre. Était-il même demandeur d’une telle structure ?

Enfin, si Brest et la Région sont impliqués dans ce projet, elles ne financeront pas ce centre. Brest sera donc la grande chanceuse de voir le Département financer des investissements à une telle hauteur sans avoir à mettre un euro dans le projet. Cela interroge…

Contact

LES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE « LES RÉGIONALISTES »

Moins de postes que prévu pour les enseignants du bilingue, l’État ne tient pas ses engagements !

Armande Le Pallec-Muller, récemment nommée rectrice de l’académie de Rennes à la suite de Thierry Terret a tout simplement décidé de ne pas respecter l’accord État-Région concernant les postes du bilingue (breton-français) ouverts au concours du 1er degré public.

Il n’y aura donc que 16 postes cette année soit 13,5 % alors que l’accord stipulait 15 % minimum avec un objectif de 20 % pour 2020 ! On ne parle même pas de Diwan qui ne sait pas combien de postes lui seront réservés… Les Alsaciens ont connu des problèmes similaires avec Madame Le Pallec-Muller, qui a finalement été « relocalisée » chez nous. Lorsqu’un accord est signé, il faut le respecter ! En clair, l’État ne tient pas ses engagements !

Contact

  • Christian Troadec et Corinne Nicole
  • Groupe les Régionalistes