Pays de Morlaix

association Danse à tous les étages

Du noir à la couleur

La danse pour se (re)construire, c’est ce que propose l’association Danse à tous les étages à des femmes dans le cadre du projet « Créatives ».

Le 21 décembre au centre social Carré d’As à Morlaix, Marine, Marie-Pierre et Isabelle ont montré d’elles ce qu’elles ne soupçonnaient pas. Devant un public, elles ont dansé en ne faisant plus qu’une au cours d’une prestation chorégraphique qui les mettait en valeur.

Toutes trois participaient au projet « Créatives » de l’association Danse à tous les étages qui propose à des femmes éloignées de l’emploi d’utiliser l’art comme support innovant pour se (re)construire et s’engager comme actrice dans la cité.

Comment sont-elles arrivées là  ? Elles ont été adressées par les partenaires sociaux* mais surtout « par curiosité, en lisant le mot créativité sur une affiche, même si nous pensions que ce n’était pas pour nous », disent-elles de concert. Il est vrai que jusque-là, la vie ne les a pas épargnées et le regard qu’elles portent sur elles-mêmes est complexe.

Pendant trois mois, à raison d’une fois par semaine et lors d’une semaine de résidence, elles ont appris à s’apprivoiser grâce à deux chorégraphes, Sophie Bocquet et Oriane Germser. Aujourd’hui, toutes disent qu’il y a un avant et un après.

« J’ai appris à me réconcilier avec mon corps », souligne Marine ; « Moi à accepter mon fauteuil et mon handicap », poursuit Marie-Pierre. Isabelle, elle, « a l’impression d’être passé du noir à la couleur ».

*Les partenaires sociaux sont le centre social Carré d’As, le Conseil départemental (CDAS de Morlaix, Landivisiau et Saint-Pol de Léon), Pôle-Emploi, le CHPM, le FJT Morlaix, le CIDFF, l’ART 29 et Les Chiffonniers de la joie.

EPHAD de la Boissière

Réhabilitation et agrandissement

Propriété du Logis Breton, l’EHPAD de la Boissière à Morlaix géré par le CCAS nécessitait des travaux d’envergure pour être mis aux normes de sécurité et d’accessibilité et répondre aux besoins identifiés par le Schéma départemental « Bien vieillir » pour les personnes âgées. Après trois ans de travaux, il offre depuis novembre un cadre accueillant et sûr à 94 résident.es. Il dispose désormais d’un nouveau bâtiment destiné à l’accueil et l’accompagnement des personnes atteintes d’Alzheimer ou maladies apparentées avec un jardin thérapeutique. Les ailes nord et sud ont aussi fait l’objet d’une réhabilitation avec rénovation des chambres, des bureaux et des salles de soin. Quant à la performance énergétique, elle a été améliorée par la pose d’une isolation extérieure et de panneaux solaires permettant de produire une partie de l’eau chaude.