Un logement adapté pour tou.te.s les Finistérien.ne.s

Une solution de logement pour tous

L‘action du Conseil départemental pour l’habitat se traduit par des interventions multiples auprès des publics les plus fragilisés, via des dispositifs d’aides aux particuliers, de soutien aux structures d’accompagnement.

Elle se manifeste aussi par un travail partenarial mené avec les bailleurs sociaux et les intercommunalités pour développer l’offre de logement social et soutenir les travaux de réhabilitation. Les crédits d’interventions annuels du Département s’élèvent ainsi jusqu’à 20 millions d’euros, constitués pour la moitié d’entre eux de crédits délégués par l’Etat et de contributions financières des partenaires du Fonds de solidarité logement (FSL).

Jean-Paul Vermot, conseiller
départemental délégué au logement et président de Finistère Habitat

Comment le Conseil départemental se saisit-il de la thématique de l’habitat ?

L’enjeu est de proposer des solutions d’habitat à l’ensemble des Finistérien.ne.s. Notre mission est de pouvoir offrir une solution de logement à tous, et notamment aux personnes les moins aisées financièrement. 70 % des foyers finistériens sont éligibles, en termes de revenus, à l’habitat à loyer modéré. Nous nous adressons donc à la majorité de la population finistérienne, que ce soit en zone urbaine ou rurale. Car c’est bien l’objectif du Conseil départemental : offrir des solutions sur l’ensemble du territoire.

Quels sont les enjeux pour l’habitat de demain ?

Il est primordial de réhabiliter, en respectant des objectifs d’économies d’énergie, le patrimoine existant, celui des habitats à loyer modéré (HLM) qui ont été massivement construits dans les années 50 à 70. Le Département a déjà consacré plusieurs millions d’euros au financement de ces opérations à travers un soutien aux différents bailleurs finistériens. L’effort n’est pas terminé mais on peut dire que nous avons déjà rempli une bonne partie de cet objectif. Il reste encore un tiers du parc à réhabiliter.

Quels sont les outils départementaux pour aider cet effort ?

Nous avons un véritable enjeu, depuis quelques années, à réinvestir dans le logement social en centre bourg, pour que nos concitoyens retrouvent une qualité de vie, avec une accession aux services plus aisée. En 2014, le Département a lancé une opération d’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour aider l’ensemble des communes à réinvestir leur centre bourg. Le logement social est présent sur toutes ces opérations. L’autre enjeu est démographique : le vieillissement de la population. Le logement social doit s’adapter afin de maintenir nos aînés le plus longtemps possible dans leur domicile. Nous soutenons financièrement ces opérations pendant les études, mais aussi lors des phases de construction de logements adaptés aux personnes âgées indépendantes.

CHIFFRES CLÉS

70 % des ménages finistériens sont propriétaires de leur logement (2016)
241 800 Finistérien.ne.s ont plus de 60 ans soit 27,6 % de la population (2013)
9 000 aides ont été versées par le Département dans le cadre du Fonds de solidarité logement pour l’accès et le maintien dans le logement (2015)
807 logements sociaux financés, soit 92 % de l’objectif affiché dans le Plan départemental de l’habitat PDH (2015)
1,8 million d’euros par an, consacré par le Département au développement du parc locatif social public finistérien sur ses crédits propres

Chiffres issus de l’observatoire de l’Habitat du Finistère.