Sandrine Péron

Comprendre les origines de la vie

Originaire de Plomeur, Sandrine Péron est doctorante à l’Université Paris 7, au sein du laboratoire de l’Institut de Physique du Globe. Elle va recevoir une bourse L’Oréal-Unesco pour les Femmes et la science, afin d’accompagner la suite de sa carrière. Avec 19 autres doctorantes et 10 post-doctorantes, elle a été sélectionnée parmi plus de 1000 candidates dans divers domaines scientifiques.

Sa sphère de prédilection : l’origine du système solaire et des planètes. L’objet de ses recherches ? Apporter des réponses à de nombreuses inconnues comme l’arrivée sur Terre d’éléments essentiels comme l’eau, l’azote ou le carbone. Avec l’équipe Cosmochimie, astrophysique et géophysique expérimentale de l’Institut, Sandrine utilise des gaz rares comme l’hélium ou le néon pour « tracer » les sources de ces éléments et analyser ainsi des échantillons issus d’une des parties les plus anciennes de la Terre appelée le manteau inférieur. Par ailleurs passionnée de volcans, la jeune Finistérienne de 25 ans cherche à déterminer précisément la composition de la Terre. à long terme, les résultats de ces recherches pourront, notamment, être destinés à préparer des missions spatiales.