L’engagement associatif et bénévole

Sans le savoir, nous sommes tous rattachés de près ou de loin à une association. Que ce soit comme adhérent à la MJC, pour le centre de loisirs des enfants, comme bénévole pour les Vieilles Charrues, ou comme salarié de l’Institut Don Bosco*.
Décryptage. 

La France compte 1,3 million d’associations actives et 12,7 millions de bénévoles**. Le Finistère témoigne pour sa part d’une belle vitalité, tant au  niveau économique qu’au niveau de l’engagement. Une vitalité qui se mesure notamment au nombre important de créations, un chiffre stable autour de 900 par an depuis 10 ans. Près de 19 000 associations sont actives. 2 435 d’entre elles emploient quelque 26 500 salariés, soit 11,6% des emplois du secteur privé sur le département.

L’engagement est particulièrement fort en Finistère, avec quelque 190 000 personnes – soit près du quart de la population finistérienne – qui s’investissent bénévolement pour faire vivre les associations. Cette force vive et citoyenne se manifeste dans tous les domaines. De l’éducation à la culture, du social à l’environnement et au sport…

Le Conseil départemental a établit des partenariats forts avec les associations. Conscient de la contribution importante de ce secteur à la vitalité du territoire, il organise le 1er juillet 2017 les « états généraux de l’engagement associatif et du bénévolat en Finistère  ». Avec le triple objectif de : valoriser l’engagement et le bénévolat, les nouvelles formes d’engagement, l’initiative citoyenne ; faire émerger des solutions communes face aux problèmes rencontrés ; et mobiliser les Finistérien.ne.s, et plus particulièrement les jeunes. Etat des lieux d’un secteur qui crée des liens et participe à l’émergence de projets en Finistère.