Expo Made in 29

Montrer l’humain derrière l’entreprise

M

ade in 29, tel est le nom choisi par les deux jeunes chambres économiques (JCE) du Finistère, pour une exposition photos sur les savoir-faire locaux. Explications.

Une employée au conditionnement de la maison Coreff. Un agriculteur, travaillant sous la marque de Prince de Bretagne, en pleine récolte de choux. Des artisans de la société ABBC devant l’une des maisons qu’ils réalisent en ossature bois. Tels sont les exemples de savoir-faire finistériens que l’exposition de photos Made in 29 se propose de montrer au grand jour. à l’initiative de ce projet collectif : les jeunes chambres économiques du Pays de Brest et de Quimper-Cornouaille, toutes deux ambassadeurs de la marque Tout commence en Finistère. « L’une de nos missions, explique Gautier Cariou, président de la jeune chambre économique de Quimper Cornouaille, c’est de développer et de valoriser notre territoire. Avec Made in 29, notre volonté est de montrer l’humain derrière l’entreprise ».

« On montre qu’il y a de l’emploi dans le Finistère »

L’objectif du projet est d’atteindre le chiffre de 29 entreprises, choisies selon les critères suivants : que leur siège soit en Finistère et qu’elles travaillent au maximum en local. « Nous montrons ainsi qu’il y a des emplois et de belles choses faites dans le Finistère », ajoute Mathieu Perhirin, membre de la JCE du Pays de Brest et co-directeur avec Gautier, de la commission Made in 29. Le financement de l’exposition photo, incluant la prise de vue par un photographe professionnel, est entièrement porté par les entreprises. Elles payent un forfait et deviennent partenaires du projet. L’exposition doit ensuite tourner dans des lieux ouverts au public, sur le territoire finistérien.

« Notre but, en mettant en place un tel projet, c’est de sortir de notre zone de confort, explique Gautier. Nous nous retrouvons pour travailler ensemble, nous former à construire des actions ». Pour entrer dans une jeune chambre économique, constituée en association loi 1901, il faut passer par un parcours de découverte avant de devenir membre. L’association est ouverte à tous les jeunes de 18 à 40 ans qui veulent s’investir. « Notre ambition, c’est de faire bouger les choses, de mettre en place des idées innovantes qui peuvent avoir un impact sur le territoire », conclut Gautier Cariou.

guillemet

Nous montrons ainsi qu’il y a des emplois et de belles choses faites dans le Finistère

guillemet

mad