Budget 2017 du Département

Budget : la première réunion plénière du Conseil départemental

La première réunion plénière du Conseil départemental s’est tenue les 26 et 27 janvier derniers, et a été l’occasion d’adopter le budget primitif, qui fixe pour toute l’année les orientations et les priorités de l’Assemblée départementale, au service des Finistériennes et des Finistériens. Le budget 2017 s’équilibre en recettes et en dépenses à 974,38 millions d’euros.

Un budget de 974,38 millions d’euros qui répond d’abord à la Solidarité avec les Finistérien.ne.s les plus fragiles, et qui maintient les investissements nécessaires au tissu économique et aux emplois locaux.

L’action du Conseil départemental s’inscrit désormais dans le cadre du nouveau projet départemental dont le plan d’actions a été voté en décembre 2016. C’est ce projet, structuré autour des sept grands engagements (lire page 28) et des cinq actions emblématiques, qui a guidé l’élaboration du budget 2017.

CHIFFRES CLÉS

Près de 22 000 personnes apprennent le breton dans le Finistère, soit près des 2/3 de l’ensemble des apprenants de Bretagne.

8 032 élèves dans les trois filières bilingues (public, privé, Diwan) dont 80 % à l’école maternelle et primaire.

7 909 élèves initiés au breton à l’école maternelle et primaire.

Le budget consacré à la langue bretonne par le Département est de plus de 2 millions d’euros.

Depuis les années 50, le nombre de locuteurs de breton a baissé de 85 %.

9 % des Finistériens disent parler le breton*.

Près de 750 postes de travail équivalent temps plein demandent des compétences en breton dans le Finistère. Ce chiffre a augmenté de 72 % en 10 ans.