Armel Le Cléac’h au panthéon de la course au large

En franchissant la ligne d’arrivée le jeudi 19 janvier dernier aux Sables-d’Olonne, Armel Le Cléac’h a remporté son premier Vendée Globe, le tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance.

En 74 jours 3 heures 35 minutes et 46 secondes, le natif de Saint-Pol-de-Léon a amélioré de quatre jours le record établi par François Gabart lors de l’édition précédente, en 2013.

Armel Le Cléac’h a été formé au Pôle France Finistère course au large de Port-la-Forêt.

Champion du monde Imoca en 2008 et champion de France de course au large en solitaire en 2003, il a notamment remporté la Solitaire du Figaro à deux reprises (2003 et 2010) ainsi que la Transat AG2R en 2004 et 2010 et la Transat anglaise en 2016. Il est le premier marin à terminer trois fois le Vendée Globe sur le podium : deux fois deuxième lors des éditions 2008-2009 et 2012-2013, il remporte la huitième édition en 2016-2017.