À l’école de l’entreprise

Collège du Château à Morlaix

Durant trois jours, les élèves de 3e Segpa du collège du Château ont vécu une totale immersion en entreprise, à la découverte des métiers du concessionnaire automobile Peugeot de Morlaix.

C’est une première en Finistère et même en Bretagne. 16 élèves de 3e Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté) du collège du Château à Morlaix, se sont engagés en mars dernier dans un projet de classe entreprise dans le cadre de leur parcours Avenir. Le principe est simple : durant trois jours, la classe se déplace en entreprise. Les cours habituels s’y déroulent normalement sous l’œil des salariés. Ces derniers sont appelés à échanger avec les élèves sur le quotidien de leur métier.

« Nous sommes convaincus, avec l’équipe pédagogique, qu’il est important de rapprocher l’école de l’entreprise. Tous nos élèves seront rapidement amenés à travailler. Cette immersion permet aux jeunes de se rendre compte de la réalité de la vie d’une entreprise. Ils découvrent ainsi sa fonction, son organisation, le rôle de chacun », explique Jean-Jacques Charlou, directeur de la filière SEGPA.

Pour cette première expérience, les élèves et leur cinq enseignants ont été accueillis par Laurent Schaedele, directeur de la concession automobile Abcis Bretagne Peugeot et ses 50 collaborateurs. Tables, chaises, tableau, vidéoprojecteur… ont été installés dans le hall d’exposition. Les cours ont été adaptés à l’activité de la société.

En histoire, les élèves et leur enseignant ont planché sur l’innovation dans les transports ; en mathématiques, ils ont jonglé avec les taux d’intérêt et les prêts accordés aux clients pour l’achat d’un véhicule ; en physique, ils se sont penchés sur les circuits électriques, le fonctionnement des phares et des feux de stop d’une voiture ; enfin, en cours de santé et d’environnement, ils ont étudié la façon dont le garage gère et recycle ses déchets : batteries, pneus, huiles usagées…

Sur les trois jours de la classe entreprise, les élèves ont consacré deux demi-journées à rencontrer des salariés, sur leur poste de travail. Ils avaient au préalable préparé avec leurs professeurs une série de questions qui ont servi de fil conducteur à des interviews vidéo.

« Les jeunes seront dans quelques années sur le marché du travail. Cette expérience leur donnera peut-être envie de venir chez nous. Dans certains corps de métier, mécanicien, technicien mécanique, nous avons un peu de mal à recruter. Les différents métiers du garage pourront peut-être demain intéresser les jeunes », poursuit Laurent Schaedele. « C’était une bonne expérience. Ce n’est pas tous les jours que l’on nous ouvre les portes d’une entreprise. J’ai découvert des métiers dont j’ignorais l’existence. J’y ai fait de belles découvertes », conclut Marie-émilie, élève de 3e.

Segpa

Cette immersion permet aux jeunes de se rendre compte de la réalité de la vie d’une entreprise.